Après la 2ème guerre mondiale,
le fils de Monsieur Nic Moitzheim, Monsieur Jeff Moitzheim rejoint l’entreprise en 1946 et Monsieur Joseph Moitzheim se retire des affaires.

Sous l’impulsion de Monsieur Jeff Moitzheim, qui a vu très tôt un bel avenir pour le métier d’opticien, le magasin de la rue Philippe II fut transformé une première fois en 1960, et une partie importante du magasin fut réservée à l’optique. La transformation et l’aménagement du nouveau magasin fut confié à l’architecte Robert Lentz qui réalisa un petit chef d’œuvre. Les clients pouvaient s’asseoir pour choisir leurs lunettes, une véritable innovation dans le monde de la lunetterie.

Ce fut aussi l’époque des premiers verres organiques et surtout des premiers verres multifocaux, les toujours fameux Varilux, ainsi que les premiers essais en lentilles de contact, qu’on appelait encore lentilles sclérales à l’époque.

La haute technologie s’intéressait enfin aux mal voyants.

Ce fut aussi l’arrivée sur les marchés européens des premières collections de lunettes solaires, les toujours célèbres Ray-Ban, et l’apparition des premières montures de lunettes portant la griffe de célèbres couturiers, la collection Christian Dior ayant été une des toutes premières.

La lunetterie venait de faire son entrée dans le domaine de la mode.

 
 
web design & development : h2a.lu